La sophrologie

SOS PHREN LOGOS / Science de la conscience en harmonie

Une science

La sophrologie a été fondée dans les années 1960 par un neuropsychiatre nommé Alfonso Caycédo.  Elle est née de l’influence de concepts occidentaux, mais aussi orientaux notamment le Zen Japonnais, le Yoga et le bouddhisme tibétain. Fondée dans un premier temps pour le domaine médical et thérapeutique, très vite la sophrologie s’est étendue vers d’autres champs d’actions :  psycho-sociaux, développement personnel, social et prophylactique.

Une philosophie

La sophrologie est un art de vivre qui consiste à vivre l’instant présent sans à priori, sans jugement à travers nos 5 sens. C’est une philosophie de l’accueil  qui permet de développer sa conscience,  utile pour  faire face à ses expériences quotidiennes et aux évènements de la vie.

Etre plus conscient de soi, c’est être plus libre

Une méthode

La sophrologie est une méthode de développement personnel à médiation psychocorporelle qui vise au développement de la conscience d’un individu. Elle utilise les visualisations, la temporalité et la respiration pour permettre à la personne d’accéder à la connaissance d’elle-même.

Le passé est souvenir, le futur est à venir, le présent est à saisir

Un apprentissage

La pratique sophrologique vise à renforcer l’équilibre et l’harmonie de la personne pour développer son sentiment de bien-être intérieur. Elle apprend à la personne à  être à l’écoute de ses besoins, et de ce qui est important pour elle. Par cette écoute, la personne apprend à s’aimer soi-même et  à se respecter. Par la répétition des pratiques, la personne apprend, entre autres, à prendre du recul sur les situations de la vie, à lâcher prise, à accepter ce qui ne peut être changé, à se détendre, à s’affirmer, à respecter ses rythmes biologiques, à respecter ses choix et ses valeurs.

La sophrologie permet  à l’homme d’être l’acteur de son changement

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut